Survivalisme étape 4 : réussir le permis de chasse

bouton-checklist-survivaliste

SURVIVALISME ETAPE 4 : REUSSIR LE PERMIS DE CHASSE
Disposer en toute légalité d’une arme à feu et de munitions, développer son habilité au tir, être capable de se nourrir du produit de sa chasse : tels sont les avantages d’être chasseur. Voyons ensemble sur www.la-terre-des_survivalistes.fr comment réussir l’examen du permis de chasser.

Le permis de chasser n’est pas gratuit pour en savoir plus allez voir : combien ça coute d’être chasseur.

Le permis de chasse est un diplôme d’état, il est délivré par l’office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).
Pour obtenir le diplôme du permis de chasser vous devez prendre contact avec la fédération des chasseurs de votre département.
La FDS organise les sessions de préparation au permis de chasse.
Vous serez alors soumis à deux épreuves :
– L’épreuve théorique du permis de chasser
– L’épreuve pratique du permis de chasser

  • L’épreuve théorique du permis de chasser

L’épreuve théorique du permis de chasser commence par une demi-journée de formation obligatoire.
Lors de cette formation vous seront présentés :
– le déroulement de l’examen du permis de chasse
– l’organisation des organismes régissant la chasse
– l’aspect législatif de la chasse
– les règles de sécurité de la chasse
– l’ensemble des questions éliminatoires sont également passées en revue et commentées.
Un manuel rassemblant l’ensemble des informations nécessaires à l’obtention du permis de chasse vous sera également remis.
Il s’agit d’un livre de poche d’approximativement 300 pages contenant explications et exercices.
Toutes les informations contenues dans ce livre sont susceptibles d’être posées sous forme de questions à l’examen.
Les sujets suivants sont abordés :
– législation de la chasse
– règles de sécurité
– connaissance des armes et balistique (stricte minimum)
– identification et reconnaissance des espèces chassables et protégées
– connaissance des espèces (morphologie, reproduction, structure sociale, comportement etc…)
A l’issue de cette formation vous recevrez votre convocation à l’épreuve théorique.
L’examen se présente sous la forme d’un QCM (questionnaire à choix multiple).

21 questions vous sont posées, dont une éliminatoire. La question éliminatoire n’est pas indiquée comme telle.
Pour réussir vous devez faire au maximum 5 erreurs et répondre juste à la question éliminatoire.
Attention il s’agit d’un vrai examen, sans révision il est peu probable de réussir.
Vous pouvez vous entrainer à l‘épreuve théorique du permis de chasser ici : entrainement à l’examen théorique du permis de chasser.

  • L’épreuve pratique du permis de chasser

Une fois l’épreuve théorique réussie vous recevez votre convocation à l’épreuve pratique du permis de chasser.
L’épreuve pratique du permis de chasser se déroule en deux étapes :
– une journée de formation sur le lieu de l’examen
– puis l’examen proprement dit qui dure approximativement 30 mn.

L’examen consiste en trois ateliers, pendant lesquels l’inspecteur du permis de chasser va juger :
– votre comportement en action de chasse
– votre connaissance des règles de sécurité et votre aptitude à les respecter.

Atelier 1 de l’épreuve pratique du permis de chasser : le parcours de chasse
Après avoir enfilé un gilet de chasse, vous prenez 8 cartouches à blanc et les mettez dans la poche droite du gilet.
L’inspecteur vous tend un fusil de chasse crosse en avant, prenez le fusil par la poignée pistolet.
Orientez-vous vers une zone neutre ne présentant aucun danger et vérifiez les canons en direction du ciel.

Ici comme tout au long de l’examen, orientez-vous toujours vers une zone non dangereuse avant de monter ou d’abaisser le fusil.
Vérifiez toujours de manière très visible que la zone est dégagée avant la montée ou la descente du fusil.

Abaissez le fusil et charger deux cartouches.
Fermez le fusil en tirant sur la crosse, les canons restent fixes en direction du sol approximativement à un mètre devant vos pieds.
Ce geste est le seul autorisé pour la fermeture du fusil, attention fermer le fusil en remontant les canons est éliminatoire.
Après vérification remontez le fusil en position chasseur (canons vers le haut, main droite sur la poignée pistolet, main gauche sur la longuesse).
Attention n’approchez jamais le doigt du pontet ou de la queue de détente en dehors de la phase de tir, vous seriez éliminé.
Vous partez en direction du premier poste de tir. Ne faites jamais face à l’inspecteur avec votre fusil, au besoin tournez lui le dos.
En chemin vous devez franchir une clôture.
Déchargez le fusil en respectant les consignes citées plus haut.
Enjambez la clôture en prenant garde de ne pas diriger les canons vers l’inspecteur.
Vérifiez les canons et rechargez en respectant les consignes.
Continuez votre chemin en direction du premier poste de tir.
Au premier poste de tir, une habitation est présente d’un coté du champ de visée. Deux plateaux de ball-trap vont être tirés.
Lorsque vous êtes prêt, demandez le plateau en disant « prêt ».
Si le plateau part en direction de la maison ne faites rien.
Si le plateau part en direction de la zone dégagée, mettez-vous en position de tir, épaulez, visez et tirez.
Ici comme à chaque tir, le doigt ne s’approche de la queue de détente qu’au dernier moment c’est à dire après avoir visé. Il revient sur la poignée aussitôt après le tir.
Aussitôt après le tir, déchargez le fusil, rangez la douille tirée dans votre poche de gauche, vérifiez les canons et rechargez.
Si le plateau est cassé au moment du lancement ne faites rien et demandez un autre disque.
Repartez en direction du second poste de tir. Si vous êtes droitier, l’inspecteur est à votre droite pour surveiller vos gestes. Partez sur la gauche pour ne pas vous retrouver face à lui avec votre arme.
Au deuxième poste de tir, la moitié du champ est tirable, l’autre est non tirable car occultée par une haie.
Le principe est le même, deux plateaux sont lancés à la demande. Si le plateau part dans la zone tirable, tirez (en respectant les consignes déjà évoquées) sinon ne faites rien.
Repartez vers le troisième poste de tir.
En chemin vous devez franchir un fossé. Procédez de la même manière que pour la clôture.
Au troisième poste de tir toute la zone de tir est libre. Un silhouette humaine (mannequin) peut apparaitre au moment du lancement du plateau.
Comme précédemment deux plateaux sont tirés à la demande.
Si le champs est dégagé, tirez. Si le mannequin apparait, ne faites rien.
Repartez en direction des voitures.
En chemin l’examinateur vous dit que la partie de chasse est terminée.
Déchargez le fusil (en respectant les consignes) contrôlez les canons et remettez le fusil à l’inspecteur.
Celui-ci vous rend le fusil.
Contrôlez à nouveau les canons et dirigez-vous vers les voitures en tenant le fusil d’une main par la bascule.
Ouvrez le coffre de la voiture.
Ouvrez l’étui court qui s’y trouve.
Démontez le fusil en dirigeant les canons vers une zone neutre. Rangez le fusil démonté.
Fermez l’étui, fermez le coffre.
Le premier atelier est terminé.

Atelier 2 de l’épreuve pratique du permis de chasser : la fosse à ball-trap
A la fosse de ball-trap équipée d’un limiteur d’angle, 7 plateaux vont être tirés à la demande.
Le champ est dégagé mais une silhouette humaine peut apparaitre au moment du lancé du plateau.
D’autre part, de manière aléatoire, les plateaux peuvent être noirs pour représenter les espèces chassables ou oranges pour représenter les espèces protégées.
Vous ne devez tirer que si le plateau est noir et que la silhouette humaine est invisible.
La partie commence lorsque l’inspecteur vous remet le fusil crosse en avant par l’extérieur du limiteur d’angle.
Il vous remet également deux cartouches. Il vous donnera les suivantes au fur et à mesure.
En direction de la zone de tir, vérifiez les canons et chargez le fusil.
Lorsque vous êtes prêt, demandez le premier plateau.
Si le plateau est noir et que la silhouette humaine est invisible, tirez, déchargez, vérifier les canons et rechargez.
Dans tous les autres cas, ne faites rien.
L’opération est répétée 7 fois.
A l’issu du septième plateau, déchargez, vérifiez les canons et remettez le fusil à l’inspecteur par l’extérieur du limiteur d’angle et crosse en avant.
Le deuxième atelier est terminé.
passer son permis de chasse
Atelier 3 de l’épreuve pratique du permis de chasser : simulation de battue aux sangliers
Il s’agit d’une simulation de battue aux sangliers.
L’inspecteur vous présente l’atelier et vous donne la carabine et les balles.
Prenez la carabine en main, culasse ouverte et canon bien en l’air.
Regardez votre environnement (voisins de battue, zone de tir, etc…)
Signalez-vous à vos voisins de battue et marquez vos angles de 30° (5 pas le long de la ligne de battue, puis 3 pas perpendiculairement.)
Dites à l’inspecteur que vous avez entendu le signal de début de battue.
Tournez vous dans la zone de tir que vous venez de définir.
Mettez la carabine en appui sur votre cuisse.
Enlevez la culasse, vérifiez les canons et remontez la culasse.
Appuyez la crosse sur votre genou et orientez le canon vers le haut dans votre zone de tir.
Chargez vos deux douilles en quinconce.
Vérifiez votre environnement et redescendez le canon de votre arme vers le bas dans votre zone de tir.
Verrouillez la carabine.
Vérifiez votre environnement et remontez l’arme en position chasseur dans votre zone de tir.
Positionnez vous ventre au bois.
L’inspecteur vous demande de décharger.
Retournez-vous dans votre zone de tir, vérifiez votre environnement, dirigez le canon vers le sol et déchargez les deux douilles factices.
Vérifiez l’environnement et remontez les canons en position chasseur dans votre zone de tir.
L’inspecteur vous donne 3 douilles dont une factice.
Tournez-vous dans votre zone de tir. Crosse en appui sur votre genou, canon vers le haut, chargez la douille factice en premier puis les deux autres.
Vérifiez votre environnement, abaissez le canon vers le bas dans votre zone de tir et armez la carabine.
Vérifiez votre environnement, remontez la carabine en position chasseur et tournez-vous ventre au bois.
Demandez le sanglier.
Suivez le sanglier en tournant, canon vers le haut.
Dès qu’il rentre dans la zone de tir (angle de 30°) épaulez, visez, tirez.
Dans votre zone de tir, déchargez et remettez vous en position chasseur.
Tournez-vous ventre au bois.
Le sanglier revient.
Demandez le deuxième sanglier.
Suivez le sanglier en tournant, canon vers le haut.
Dès qu’il rentre dans la zone de tir (angle de 30°) épaulez, visez, tirez.
Dans votre zone de tir, déchargez et remettez vous en position chasseur.
Tournez-vous ventre au bois.
Dites que vous entendez le signal de fin de battue.
Tournez vous dans la zone de tir, vérifiez l’environnement, abaissez le canon et déchargez.
Si la douille se bloque, vérifiez l’environnement, remontez la carabine et retirez la douille à la main.
Signalez à vos voisins de battue que vous bougez et ramassez vos repères visuels.
Ramassez vos douilles, posez les repères visuels et les douilles sur la table.
Tendez-vous la carabine à l’inspecteur canon vers le haut, culasse ouverte et en avant.

L’examen est terminé, si vous avez suivi toutes ces consignes vous êtes reçu.

Voilà c’est un peu long, il faut le prendre comme un jeu de rôle.

Rappelez-vous les points suivants :
Gardez toujours le fusil ou la carabine canon vers le haut, sauf au moment :
– du tir
– du chargement du fusil
– armement de la carabine
– déchargement
Approcher le doigt du pontet au dernier moment (après avoir visé) et éloignez le aussitôt après le tir.
Ne faites jamais de doublé pendant l’examen.

A tous, portez-vous bien.






Devenez membre pour accéder à tout le contenu