Survivalisme : construire en dur partie 3, monter les murs en parpaings

bouton-checklist-survivaliste

construction survivalismeSURVIVALISME : CONSTRUIRE EN DUR partie 3, monter les murs en parpaings.
Bon à ce stade, les fondations sont creusées et coulées. Deux barres de fer à béton dépassent à chaque angle et pilier de porte. Il est temps de monter les murs. La suite sur la Terre des Survivalistes.
Pour monter les murs, il faut des parpaings et du mortier. Assurez-vous de bien organiser votre poste de travail. Approchez les parpaings de l’endroit où vous allez les poser. Dégager les points d’accès pour passer avec la brouette. Laisser eventuellement la place pour un échafaudage si besoin. Approcher les sacs de ciments. C’est parti.

  • DOSAGE ET MELANGE DU MORTIER

survivalisme dosage du mortier
Pour faire du mortier, il vous faut :
– du ciment
– du sable
Pour le ciment, comme déjà vu, prenez du ciment gris pour ouvrage courant CEM.
Pour le sable, demander du sable à bâtir. Il vous sera livré en vrac ou en bigbag.
Vous pouvez faire le mélange à la main ou à la bétonnière.
Mélanger 1 volume de ciment avec 4 volumes de sable et 1/2 volume d’eau.
Par temps chaud, garder le mortier en attente à l’ombre.

  • POSER LES PARPAINGS

Tracer sur la fondation la position des parpaings.
Commencer par poser les parpaings d’angle (blocs poteau).
Déposer un lit de mortier d’une épaisseur approximative de 2 cm. Vous pouvez éventuellement fabriquer un gabarit de manière à ne pas perdre de mortier et avoir des joints plus nets.
Poser le premier parpaing d’angle en faisant passer les ferrailles verticales dans l’ouverture. Donner quelques coups de maillet sur le parpaing et vérifier sa verticalité.
Recommencer l’opération à l’angle opposé.
Tendre une ficelle entre les deux angles pour vérifier l’alignement. Sur les petites longueurs, une règle peut également faire l’affaire.
Déposer ensuite un lit de mortier et poser les parpaings intermédiaires en vérifiant avec la ficelle ou la règle le bon alignement. Au besoin donner quelques coups de maillet.
Si la longueur ne correspond pas à un nombre entier de parpaings, casser ou couper un parpaing et le poser de manière à avoir le minimum d’espace vide.
survivalisme comment on pose les parpaings
Pour combler l’espace restant, prendre deux morceaux de planche et les fixer de part et d’autre de l’espace à combler avec un serre joint à vis, ou mieux encore à l’aide d’un fer à béton cintré.
Puis remplir l’espace de mortier.
Remplir ensuite tous les espaces entre les parpaings avec du mortier.
Recommencer pour la rangée suivante en prenant soi de :
– bien aligner les ouvertures de parpaings d’angle
– faire tomber le minimum de mortier dans les ouvertures de parpaing d’angle
– décaler les parpaings d’au moins un tiers de longueur. Croiser les bloc poteaux (parpaings d’angle). S’il s’agit d’une extrémité, commencer par un bloc (parpaing) coupé ou cassé.
Et voilà. Recommencer l’opération jusqu’à la hauteur prévue.
– vérifier la verticalité à chaque niveau à l’aide d’un fil à plomb en prenant à chaque fois le premier rang comme référence.

surviavlisme couler les raidisseurs

casser le bas des poteaux pour enlever le mortier tombé dedans.

  • COULER LES RAIDISSEURS (BLOCS POTEAUX, PARPAINGS D’ANGLE)

Les fondations sont coulées, les murs sont à la hauteur voulue.
Il faut maintenant couler les raidisseurs. Les raidisseurs sont des poteaux en béton armé qui font partie intégrante du mur. Dans notre cas ils sont coulés dans les parpaings d’angle.
Commencer par casser le bloc poteau du bas (parpaing d’angle).
Enlever le mortier tombé au moment de la pose des parpaings. Si nécessaire utiliser la massette et la broche.
Refermer le trou réaliser dans le parpaing du bas avec une planche et un serre-joint si possible. Sinon réaliser un calage à l’aide d’un piquet.
Introduire par le haut deux barre de fer à béton de 8.
Remplir les blocs poteaux (parpaing d’angle) de béton (voir dosage du béton précédemment). Pour cette opération utiliser un seau.
A chaque seau de béton secouer bien les deux barres de fer à béton pour être sur que le béton descende bien.

>> Lire le dossier construction complet :
>> A LIRE AUSSI
- construire en dur, partie 1, choix des matériaux
- construire en dur, partie 2, les plans et les fondations
- construire en dur, partie 3, monter les murs en parpaings
- construire en dur, partie 4, poser les poutres, faire l'arase, poser la couverture
- construire en dur, partie 5, couler la dalle
- construire en dur, partie 6, vidéo d'auto-construction récapitulative.


Devenez membre pour accéder à tout le contenu