Autonomie énergétique : Installation d'un pylone pour supporter l'éolienne

bouton-checklist-survivaliste

mat eolienne
AUTONOMIE ENERGETIQUE, PARTIE 2 : INSTALLATION D’UN PYLONE POUR SUPPORTER L’EOLIENNE
Notre confort dépend de l’énergie. Les plus dépendants d’entre nous en consomment à chaque instant et ce même dans les actions les plus simples, comme se brosser les dents ou se raser.
Sans aller jusque dans ces extrêmes, l’autonomie énergétique doit être une priorité pour le survivaliste.

LA VIDEO : installation d’un pylône pour supporter l’éolienne
Voilà la vidéo récapitulative de l’opération de montage du support de l’éolienne.




Si le groupe électrogène est une solution d’appoint efficace et bon marché, il n’en dépend pas moins d’un combustible fossile. Son fonctionnement est bruyant et polluant.
Nous sommes bien évidemment équipés d’un groupe électrogène, solution économique et surtout très rapide à mettre en œuvre.
Mais pour notre autonomie énergétique sur le long terme nous avons opté pour une installation mixte éolienne + solaire.
Il s’agit d’un projet important, la construction en dur d’un local énergie en fait partie.
Aujourd’hui je vais vous parler de l’installation du mat d’éolienne ou plutôt du pylône de l’éolienne.

  • DIFFERENTS TYPES DE SUPPORT D’EOLIENNE

Nous n’aborderons pas dans cet article le cas des mini-éoliennes du type éolienne de toit ou de caravane.
Nous parlons ici d’éoliennes de quelques kilowatt de puissance nominale. Ce sont des éoliennes de petites tailles, destinées aux installations de particuliers.
Pour ces éoliennes destinées à produire l’énergie nécessaire à un foyer, la support de référence est le mas haubané.
Il s’agit d’un simple tube métallique, fixé à la base sur un pivot et maintenu en place par 4 câbles tendus. Oui, j’ai bien dit 4 câbles et non 3. Ce qui permet de mieux maitriser l’élévation et la descente du mat sur le pivot.
C’est une solution légère, peu couteuse et qui permet de faire la maintenance de la génératrice éolienne au sol. Les fondations peuvent être légères.
La mas haubané présente cependant quelques inconvénients, la surface occupée au sol est importante. La présence de câble tendu peut même être dangereuse près d’une zone de vie. D’autre part un mas haubané est relativement fragile puisque un simple coup de pince peut sectionner un câble et projeter la couteuse génératrice éolienne au sol.
Chez la famille Terre nouvelle nous avons opté pour une solution plus couteuse, plus difficile à mettre en œuvre mais beaucoup plus solide et pérenne. Nous avons décidé d’installer un pylône autoporteur.
Nous avons acheté ce pylône autoportant d’occasion pour quelques centaines d’euros, il est chez nous depuis quelques temps déjà.
Voyons pas à pas son installation.

  • LE PYLONE AUTO-PORTANT

Notre pylône auto-portant est un ancien support d’antenne du ministère de l’intérieur. Il supportait des antennes de communication de police sur un sommet des alpes.
Il est constitué de 5 tronçons de 3 mètres de longueur chacun et de section triangulaire.
– Tronçon 1 : Droit, longueur 3 mètres, droit, section triangulaire de 75 cm de coté.
– Tronçon 2 : Tronconique, longueur 3 mètres, section triangulaire de 75 cm en bas 45 cm en haut.
– Tronçon 3 : Droit, longueur 3 mètres, section triangulaire de 45 cm.
– Tronçon 4 : Tronconique, longueur 3 mètres, section triangulaire de 45 cm en bas 30 cm en haut.
– Tronçon 5 : Droit, longueur 3 mètres, section triangulaire de 30 cm.
La partie haute se présente sous la forme d’une platine triangulaire de 30cm surmontée d’un mat de 1.5 mètre renforcé par 3 goussets.
Les antennes étaient fixées sur ce mat.

L’ensemble constitue un pylône auto-portant de 16.5 mètres de hauteur (3+3+3+3+3+1.5=16.5m).
C’est beaucoup plus haut que ce que j’avais prévu et surtout beaucoup trop visible. Sans parler de la nécessité d’un permis de construire.
J’ai donc supprimé les tronçon 3 et 5. Le tronçon 1 sera, quant à lui, enfoui de moitié dans le béton.
La partie supérieure sera modifiée pour supporter la génératrice éolienne.
L’ensemble fait donc 9m (3/2+3+3+1.5=9m)

pylone auto-portant éolienne
LES FONDATIONS DU PYLONE AUTO-PORTANT
Avec la pelle-retro montée à l’arrière de mon tracteur j’ai creusé un trou carré de 1.5m de coté et 1.5m de profondeur. Soit 3.375 mètres cube.
J’ai ensuite coulé un béton de propreté de 5 à 10 cm.
Sur ce béton de propreté, j’ai posé le premier tronçon du pylône.
A l’aide d’un fil à plomb, j’ai réglé le plus finement possible la verticalité. Quelques bouts de tôles m’ont permis de caler l’ensemble.
Pour que le tronçon de pylône et le calage ne bougent pas pendant les opérations suivantes, j’ai scellé les trois pieds avec quelques pelles de béton.
J’ai ensuite ferraillé l’ensemble du volume avec des barres de 8 mm tous les 15 cm dans les 3 dimensions.
Dernière étape des fondations, le béton. J’ai comblé le trou avec du béton brassé à la bétonnière. A chaque brouette j’ai bien « tasser » le béton à l’aide d’un manche en bois pour faciliter l’écoulement et réduire les « bulles ».
Une fois le béton à quelques centimètre du sol, un petit coup de taloche égalise la surface.

  • LE MONTAGE

La semaine suivante, j’attaque la partie la plus ardue, monter les 2 tronçons supérieurs du pylône auto-portant.
Comment assembler le pylône autoportant sans grue ?
– Fixer sur le tronçon déjà fixé un tube vertical.
– Emboiter dans ce tube un second tube muni d’une butée. La butée l’empêche de tomber complètement dans le premier tube. L’assemblage doit arriver à la hauteur de la partie à monter.
– Fixer une poulie au sommet et passer une corde statique dedans (type corde spéléo).
– Attacher une extrémité de la corde au tronçon à monter près de l’extrémité du haut.
– S’équiper d’un baudrier et d’un torse type spéléo avec crawl (bloqueur de poitrine) et poignée de remontée.
– Tirer la corde avec les bloqueurs.
– Mettre les tronçons en place et les boulonner. Utiliser du frein-filet et écrou+contre-écrou.

Recommencer l’opération pour les autres tronçons.

  • LA MAINTENANCE de l’EOLIENNE

Cette solution permet de faire la maintenance en haut. Il n’est pas nécessaire de descendre la génératrice pour y accéder. Il n’est donc pas nécessaire de réserver la place pour le basculement du mas.

>> Lire l’intégralité du Dossier Indépendance Energétique :

>> Ces articles et vidéos devraient aussi vous intéresser.
Fabrication d'une éolienne
Fabrication des pales d'une éolienne
Fabrication du stator de l'éolienne
Fabrication de la génératrice
Installation solaire et éolienne
Achat du pylône
Installation du pylône de l'éolienne
Réalisation de l'installation solaire et éolienne complète
Choisir entre le solaire et l'éolien
Construction en dur du local technique
Rentabilité d'une installation de production d'électricité
Fabrication d'un poêle à haut rendement énergétique :
- Comment fabriquer un Rocket Stove ou poêle fusée ?


Devenez membre pour accéder à tout le contenu