BJ43 traitement du châssis (vidéo)

bouton-checklist-survivaliste

rénovation chassis toyota

BJ43 réparation et traitement du châssis de mon Land cruiser BJ43 de 1981.

Attention !
Dans cet article, certaines images peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes d’entre nous. Mon Toyota est complètement nu. :-).





Au programme :
– nettoyage
– brossage
– réparation des parties fortement oxidées
– traitement au transformateurs de rouilles
– peintures.
avant de commencer le programme du jour, je vous rappelle que cet article fait partie d’une série de d’article et vidéo dans lesquels je décris la rénovation de mon Toyota Land Cruiser.

>> Les autres articles et vidéos sur mon BJ43
- Etape 3 : le traitement du châssis, en vidéo
- Etape 2 : démontage de la caisse du bj 43
- Etape 1 : première étape du démontage de mon Toyota BJ43
Land Cruiser BJ43, avant de commencer.

Démontage des organes fixé sur le châssis du toyota

Après avoir sorti la caisse, j’ai démonté le maximum d’accessoires.
Câbles, faisceaux, durites rigides, flexibles, réservoir du circuit de freinage, plaque de protection boite à vitesse et transmission, etc…
Comme j’avais l’intention de remonter l’ensemble très rapidement, j’ai simplement dévissé et laissé pendre.
Je n’ai pas touché à toute la partie avant que je pense traiter dans un deuxième temps.
Et je n’ai pas touché au train arrière que je pense voir plus tard, après remontage de la caisse.
L’objectif, pour moi, est de redémarrer mon BJ43 le plus vite possible.

Nettoyage et brossage du châssis

Au premier coup d’œil, après enlèvement de la caisse, une bonne nouvelle et une moins bonne.
– La bonne nouvelle : le châssis n’est finalement pas si abimé que ça. Il est bien rouillé, l’ensemble demande un bon coup de brosse. Mais rien de grave. Il y a bien des parties où la rouille a traversé. Mais elles sont concentrées autour des points d’appui des silent-blocs de caisse donc facilement accessibles. D’autres parties ont déjà été réparées.
– La mauvaise nouvelle : La caisse vue de dessous est digne d’une épave. Mais c’est une autre histoire !… Ce sera le sujet d’une autre vidéo.

J’ai pensé un moment démonter complètement le Land Cruiser : démonter le châssis pour le faire sabler. Mais vu l’état, et pour une première fois, j’ai simplement traité la rouille.
Pour le nettoyage, j’ai simplement opté pour la brosse métallique, la spatule de décapage, et la toile émeri.


traitement anti-rouille : rustol CIP

Peinture noire protection contre la rouille

Traitement de la rouille

Juste après brossage, j’ai appliqué un transformateurs de rouille. De type Rustoll CIP. C’est un produit développé pour la marine et qui peut être appliqué directement sur la rouille. Il m’a été conseillé par des amis expérimenté dans ce type de travaux.
Sur les parties grasse, j’ai aussi appliqué un dégraissant.

Réparation des trous sur le châssis

Les pattes de fixation de la caisse étaient les parties les plus attaquées par la rouille.
Pour ces parties, j’ai découpé la tôle autour des trous pour éliminer la partie qui était trop rouillée et j’ai soudé un morceau de tôle saine à la place.

BJ43 : réparation du châssis, la soudure

BJ43 : réparation du châssis, la soudure

Peinture du châssis

J’ai fini la restauration du châssis par deux couches de peintures anti-rouille.
L’aspect final est un peu granuleux. Mais cela me convient pour un châssis.

Notre cochon domestique, dans la vidéo de la rénovation du BJ43

Notre cochon domestique, dans la vidéo de la rénovation du BJ43


On ce retrouve bientôt pour le traitement de la caisse.
A bientôt !


Devenez membre pour accéder à tout le contenu