Survivalisme familial : que faire en cas de grand froid

bouton-checklist-survivaliste

que faire en cas de grand froidSURVIVALISME FAMILIAL : QUE FAIRE EN CAS DE GRAND FROID
Que faire si une vague de très grand froid est annoncée ? Quels équipements prévoir, quelles actions envisager et comment se comporter ? Questions et réponses sur la-terre-des-survivalistes.fr pour savoir que faire en cas de grand froid.

Les périodes de grand-froid surprennent d’autant plus que l’humain n’est pas fait pour résister aux températures très basses : le froid tue. De grands froids avoisinant les -60°C balayent la Russie, amenant le gel dévastateur jusque dans les maisons et menaçant la vie des humains, du bétail, de tous, causant des dégâts énormes que l’on découvre une fois que les températures redeviennent normales.
Parce que le survivalisme familial résilient c’est l’anticipation des potentielles situations de crise, il est donc nécessaire de se poser en amont la question : que faire en cas de grand froid ?

Que faire en cas de grand froid : préparation survivaliste

Que faire en cas de grand froid : préparation survivaliste

  • Qu’est ce qui ne va plus fonctionner ?
    En cas de grand froid, plusieurs services auxquels nous sommes habitués peuvent ne plus fonctionner :
    – L’électricité : poteaux endommagés à cause de la neige, suite à un accident de la route, câble cassés, l’électricité peut ne plus parvenir aux compteurs des maisons. Il n’est pas rare dans les montagnes près de chez nous (Vercors) d’avoir plusieurs jours de coupure d’électricité (2 semaines en hiver 2011/2012)
    – L’eau courante : canalisations gelées, non seulement dans les sols en campagne mais aussi dans les bâtiments en ville. Ma belle-sœur, qui habite en centre ville à Lyon, n’a pas eu d’eau au robinet pendant une semaine pendant l’hiver 2011/2012 : canalisation gelée dans toute son allée.
    – Transport : non seulement transport en commun, avions et trains, mais aussi impossibilités de sortir en voiture et rupture d’approvisionnement des magasins car les camions ne peuvent plus circuler.

    • Que prévoir en cas de grand froid pour préserver l’existant ?

    Il existe un grand nombre d’équipements qui risquent d’être endommagés en cas de grand froid.
    Beaucoup de matériaux résistants à températures normales deviennent très cassants voire se détériorent à cause du gel : terre cuite, plastique, tuyaux d’arrosage,…
    Faire des économies et être prévoyant c’est donc commencer par mettre à l’abri tout ce qui peut être abimé par le froid :
    – Réservoir d’eau de pluie à vidanger (l’année dernière, nous avons perdu tous nos réservoirs d’eau de pluie en une seule nuit et tous les agriculteurs autour de nous idem, même leurs réservoirs de 1000l qu’ils avaient depuis plus de 10 ans)
    – Accessoires avec plastique, caoutchouc (pneumatique des brouettes, roues des vélos, arrosoir en plastique, tuyaux…)
    – Abri pour les chiens et chats : pour les animaux domestiques qui dorment habituellement dehors, un petit coin dans le garage peut leur sauver la vie
    – Une lampe infrarouge pour les poules : pour que leur eau ne gèle pas et pour la survie des plus jeunes éléments fragiles
    – Autres animaux domestiques : par exemple pour deux cochons, un sol de cabane surélevé et un lit de paille suffisent pour passer les plus grand froid (source Jardiner autrement : La permaculture, conseils et principes de base).

    Pour maintenir la température à l’intérieur des maisons et faire des économies d’énergie, l’isolation est le maître mot :
    – isolation des combles, de la toiture
    – isolation du sol (isolant posé avant la mise en place du sol du niveau le plus bas), tapis
    – isolation des portes et fenêtres : double vitrage thermique, volets, mas aussi mise en place rapide de rideaux
    L’isolation la plus facile à mettre en place demeure : tapis au sol et rideaux notamment devant les ouvertures à simple vitrage ou peu isolant. C’est le cas de notre porte d’entrée : à simple vitrage, vieille de 40 ans, elle laisse passer froid et courant d’air. Nous avons, pour cet hiver, installé un rideau devant la porte qui va du sol au plafond, bien calé contre le mur. La différence est impressionnante lorsque le soir nous passons devant la porte d’entrée.

    • Que faire si l’on ne peut pas sortir en cas de grand froid ?

    Il est nécessaire d’anticiper un certain nombre d’actions au cas où nous ne pourrions pas sortir à cause d’une vague de froid :
    – Avoir un stock alimentaire et en eau potable (au moins deux semaines pour une famille)
    – Avoir un moyen de chauffage qui ne nécessite pas d’électricité : poêle à bois, poêle à pétrole (attention, une chaudière au fuel a un circulateur et demande donc de l’électricité). Il faut alors penser à avoir un stock en carburant, en bois, près de la porte de la maison (et pas au fond du jardin)
    – Avoir un moyen de cuisiner sans électricité et les équipements qui permettent de cuisiner sans électricité
    – Avoir un moyen de s’éclairer : bougies, lampe à pétrole, à gaz, à huile
    – Avoir un stock de médicaments pour les premières urgences (trousse de premiers soins) et pour les pathologies de la famille (allergies, diabète,…).

    • Que faire si l’on est forcé de sortir en cas de grand froid ?

    Il faut veiller à garder au chaud les plus faibles d’entre nous. Cependant, des cas de force majeure peuvent survenir.
    Il peut arriver, en cas de vague de très grand froid, que nous soyons obligés de sortir (une maman peut avoir envie d’accoucher même avec 1 mètre de neige dehors). Il faut alors anticiper pour pouvoir sortir :
    – Avoir une pelle à neige près de la porte d’entrée (et non pas au fin fond de la cabane de jardin)
    – Avoir une bâche pour recouvrir la voiture (on n’a pas tous un garage pour rentrer la voiture) avant une forte chute de neige et ainsi pouvoir partir en urgence si nécessaire
    – Se protéger : vêtements adaptés (les trois couches des vêtements techniques : une couche respirante et repoussant la respiration sur la peau, une couche isolante, une couche imperméable mais laissant passer l’humidité du corps pour finir), penser aussi aux bonnets (le froid par la tête prend beaucoup d’énergie l’organisme), aux gants. Pour les pieds : chaussures étanches (mais pas des bottes en caoutchouc qui ne tiennent pas du tout chaud) et guêtres en cas de neige.
    Il existe quelques petits équipements qui parfois peuvent aider à affronter un grand froid :
    – une chaufferette chauffe-main, que l’on tient entre les mains (j’ai utilisé une chaufferette chauffe-main pendant le permis de chasse et c’était vraiment réconfortant quand on attend des heures par -10°C sur un sol gelé et sous un vent à « décorner les boeufs » selon l’expression de l’examinateur du permis de chasse)
    – des patchs chauffe-pieds que l’on glisse dans les chaussures et qui tiennent les pieds au chaud à 40°C pendant presque 6 heures (attention à la place que prennent les patchs chauffant pour pieds si vos chaussures sont pile à votre taille, mieux vaut tester avant de partir pour une longue marche).

    • Comment vivre au jour le jour en cas de grand froid ?

    Nous avons pensé à tout ce qu’il faut pour rester à la maison et pour sortir en cas d’urgence, même en cas de grand froid, mais comment vivre au jour le jour dans la maison alors qu’il fait -20°C, -30°C ou encore moins dehors ?
    Bien souvent, les chambres ne seront plus chauffées, il faudra alors se réfugier tous dans la pièce bénéficiant du chauffage type cheminée, poêle à bois et ce même pour dormir.
    Pour la salle de bain, s’il n’y a pas de moyen de chauffage non électrique, elle ne sera plus utilisable non plus. Donc toilette de chat avec de l’eau chauffée sur le poêle pendant la vague de grand froid.
    Pour la nourriture, il est conseillé de faire à manger des aliments chauds, d’où l’intérêt de pouvoir cuisiner sans électricité.

    A tous les lecteurs de Terre nouvelle, portez-vous bien.

    >> A LIRE AUSSI
    -Equipement résilient survivaliste : les 6 objets pour ceux qui démarrent en survivalisme
    les 10 livres les plus lus par les survivalistes résilients
    nos 7 films survivalistes préférés
    - les 38 choses que le survivaliste doit savoir faire
    les 14 questions que le survivaliste doit s’être posées
    - les 20 choses qu’un survivaliste doit avoir
    les 20 armes alternatives pour les survivalistes
    les 30 risques auxquels nous sommes exposés
    Comment tuer, plumer et vider un poulet, un canard : article et vidéo
    la maison du survivaliste
    Survivalisme en France.


    Devenez membre pour accéder à tout le contenu