Survivalisme familial : se préparer au troc de savoir-faire et de biens stockés

bouton-checklist-survivaliste

Survivalisme : stocker pour le trocSURVIVALISME FAMILIAL : SE PREPARER AU TROC DE SAVOIR-FAIRE ET DE BIENS STOCKES
Un survivaliste pense à stocker, ce n’est une surprise pour personne. Mais s’il stocke en grande quantité, ce n’est pas uniquement pour les besoins des siens, mais aussi parce qu’il se prépare à une disparition partielle ou totale des moyens d’échanges. C’est aussi pourquoi un vrai survivaliste cherchera à acquérir le maximum de savoir-faire. Explications sur la-Terre-des-Survivalistes.fr.

  • Stocks survivalistes : pour faire face aux crises

Une famille survivaliste possède un minimum de stock en matière de nourriture, eau et articles de premières nécessité. Deux mois, pour un foyer, est le minimum, 6 mois, c’est mieux. Cela permettra aussi d’accueillir des membres de votre famille pour pouvoir ensemble faire face à des situations de crise imprévues pendant quelques semaines.
Mais certains survivalistes veulent aller plus loin : stocker en grande quantité. Nous sortons alors de la notion de stocks pour besoin personnel et familial pour entrer dans le domaine du troc.

  • Pouvoir monnayer lorsque le système est en panne : le troc

Dans le cas où notre système d’échange de biens de valeur serait en panne, c’est à dire où l’argent n’aurait plus ou ponctuellement plus de valeur, il faudrait retourner à un mode d’échange basé sur le troc.

Tout peut être troquer : savoir-faire, matières premières, denrées, outillage.

Ainsi, des biens autrefois courants prendront une valeur très importante aux yeux de celui qui en aura grandement besoin, par exemple :
– nourriture et eau
– graines et animaux de ferme
– outils
– gaz en bouteille
– vinaigre et sel
– vêtements et chaussures
– carburant
– pièces de rechange pour véhicule
– médicaments.

Les biens n’auront pas la même valeur partout. Par exemple, en ville, où l’on ne peut pas stocker du bois pour se chauffer et cuisiner, des bouteilles de gaz auront une plus grande valeur qu’à la campagne.

En parallèle avec les biens, des services pourront prendre une importance cruciale à ceux qui en manquent :
– services médicaux
– réparations d’engins
– constructions et réparations immobilières
– maîtrise de la chasse
– savoir-faire agricole, culture et élevage.

Vous l’aurez compris, le survivaliste stocke certes mais apprend aussi un maximum de savoir-faire qui pourraient demain être fondamentaux mais aussi devenir monnaie d’échange à forte valeur, tout en s’équipant des outils qui pourraient devenir utiles (forge,…).


Balance mécanique Terraillon, acheter sur Amazon

  • Survivalisme familial : prévoir à l’avance les petits plus qui permettront de faire du troc dans de bonnes conditions

Que troquer
Ceux qui font partie d’un SEL, Système d’Echange Local, maîtrisent déjà bien la notion de troc et d’échanges hors valorisation monétaire. Pour les autres, il convient de réfléchir à l’avance à :
– ce qu’ils peuvent apporter en terme de services, donc de savoir-faire (au pire il est temps d’apprendre à faire des choses);
– ce qu’ils choisissent de stocker, parce qu’ils savent le fabriquer ou en maîtrise l’utilisation, ou tout simplement parce qu’ils pensent que ces biens ont une valeur intrinsèque immuable (par exemple et pour faire simple : des clous, du sel).

Valoriser le troc
Valoriser ses savoir-faire se fera sur le terrain, en fonction des lois de l’offre et la demande.
Valoriser les biens se fera non seulement selon les lois de l’offre et le demande mais aussi grâce à un moyen de mesure fiable et répétable qu’il vaut mieux avoir à sa disposition :
– pour les biens de petites tailles, peu lourds, une balance type balance mécanique sera nécessaire pour fiabiliser les échanges. Penser aussi que des contenants seront utiles lors des échanges (certains survivalistes ne jettent plus le moindre bocal de verre depuis des années);
– pour les biens de grandes tailles, ou très lourds, soit un comptage sera suffisant (moellons, parpaings, poutres,…), soit la balance du village qui pèse des véhicules appelée bascule sera nécessaire.

Survivalisme familial : troquer savoir-faire et biens stockés

Survivalisme familial : troquer savoir-faire et biens stockés

A tous les survivalistes, portez vous bien.

>> A LIRE AUSSI
énergie, feu, lumière : ce que le survivaliste doit stocker
Survivalisme familial, la valeur du sel, des épices, du vinaigre : la survie de l’humain passe par la capacité de conservation des aliments
de l’importance des clous pour les survivalistes
- Survivalisme familial : scie marteau clous ou prévoir de reconstruire le monde.


Devenez membre pour accéder à tout le contenu