Survivalisme survie et bushcraft

bouton-checklist-survivaliste

SURVIVALISME, SURVIE et BUSHCRAFT

On constate souvent un joyeux mélange entre survivalisme, survie et bushcraft. L’un étant souvent confondu avec les autres. Nous vous présentons ici quelques réflexions sur le sujet, détails sur La-Terre-des-Survivalistes.fr.

  • La survie

La survie est une situation extrême dans laquelle on tente de prolonger son existence en dehors de tout système de support et dans un environnement hostile et non adapté à l’homme.
C’est un état nécessairement subi, le simple fait de s’y soumettre volontairement le transformerait en exercice.
En mode survie, le simple fait de satisfaire ses besoins les plus primaires devient une mission difficile.
Se protéger des agressions, se nourrir, maintenir la température de son corps deviennent autant de casse-tête dont l’issue peut être vitale.
C’est le lot quotidien d’un milliard d’hommes et de femmes sur notre planète, dans les pays du tiers monde, dans les camps de réfugiés et les pays en guerre.
Pour chacun d’entre-eux la vie, l’intégrité physique et mentale se jouent chaque jour, avec au bout du compte une espérance de vie très faible.

Personne ne souhaite vivre une situation de survie et pourtant même nous, occidentaux surprotégés, pouvons être exposés à une situation de survie pendant un temps plus ou moins long.
Un accident d’avion peut par exemple nous projeter dans une région polaire, en plein océan ou en pleine jungle sans aucun matériel adapté.
Une sortie spéléo, une randonnée en montagne qui tournent mal peuvent également nous placer en situation de survie.
Même si la survie est par définition une situation involontaire, on peut se préparer de manière à augmenter ses chances de survivre en acquérant certaines techniques de survie et en se préparant physiquement et mentalement, en se formant dans la littérature et surtout en suivant des stages de survie.

  • Le bushcraft

Le bushcraft est une chose radicalement différente. Il s’agit là de vivre dans la nature. Vivre dans la nature certes en autonomie mais avec un matériel adapté et surtout avec la possibilité de revenir à la civilisation rapidement.
Le bushcraft est avant tout une activité de loisir, voire, pour certains, un sport. C’est une activité que l’on choisit de pratiquer de son plein gré pour des motivations qui peuvent être aussi variées que :
– l’activité physique
– la recherche de sensation
– la reconnexion avec la nature
– l’endurcissement
– l’entrainement à une situation de survie.
– etc….

  • Le survivalisme

Le survivalisme est avant tout un mode de vie. C’est un mode de vie adopté aujourd’hui par quelques milliers de personnes en France issues de tous les milieux sociaux-culturels et professionnels.
Peu importe la religion, les ressources financières ou la culture. On trouve en France des survivalistes dans toutes les strates de la société.
Le survivalisme repose sur la prise de conscience que les structures sociales qui nous apportent les différents services peuvent être défaillantes au moment où nous en aurons le plus besoin.
Citons notamment :
– réseau de distribution d’électricité,
– eau du robinet,
– assainissement,
– hôpitaux,
– pompiers,
– police,
– armée,
– ramassage des ordures,
– fourniture de carburant et de denrées alimentaires.
Tous ces services ne sont pas fiables à cent pour cent. Ils peuvent cesser de fonctionner suite à un problème majeur comme une catastrophe naturelle ou industrielle majeure. Mais ils peuvent également s’effondrer d’eux-mêmes. Dans les deux cas, nous nous retrouverions seuls et sans l’assistance à laquelle presque tous les occidentaux sont habitués.
Quelle qu’en soit la cause, nous pouvons rapidement nous retrouver dans une situation à laquelle peu d’entre nous sont préparés. Le survivalisme, c’est justement se préparer à cette situation.

A tous les survivalistes, portez vous bien.


Devenez membre pour accéder à tout le contenu