Rénovation d'un TOYOTA BJ43 avant de commencer

bouton-checklist-survivaliste

renovation bj43RENOVATION D’UN TOYOTA BJ43
Ceux qui me connaissent personnellement savent que depuis cet été je suis l’heureux propriétaire d’un 4×4 TOYOTA BJ43 de 1981.
Il est en assez mauvais état et même si je n’ai eu aucun problème lors des petits trajets autour de chez moi, j’ai décidé de le démonter entièrement et de le remettre à neuf.
Les quelques connaisseurs qui l’ont ausculté sont arrivés à la même conclusion : le moteur et la mécanique sont sains et la structure est pourrie. Détails sur la-Terre-des-Survivalistes.fr.

  • VEHICULE DE SURVIE : POURQUOI J’AI ACHETE UN BJ43

Les voitures modernes présentent bien des avantages en terme de fiabilité et de confort. Mais elles ont un inconvénient majeurs pour les survivalistes : elle ne peuvent quasiment pas être réparées sans la « valise » ou le « logiciel » constructeur.
bj43 avant travauxDans une optique survivaliste/résiliente je tenais à avoir un véhicule :
sans électronique : à la fois pour ne pas ajouter de composants et donc de sources de pannes supplémentaires, pour ne pas être vulnérable à tout problème d’ordre électromagnétique de type effet Carrington, pour ne pas être pris en otage par des industriels situés à l’autre bout du monde
extrêmement robuste : à la fois en terme d’endurance et de résistance
très rustique : de manière à être maintenable avec de faibles moyens techniques
– disposant de bonnes capacités de franchissement : pour être capable de passer en dehors des sentiers battus
bon marché : et oui notre budget n’est pas illimité
assez courant : à la fois pour trouver facilement les pièces de rechange et pour trouver des amis qui le connaissent et pourront m’aider dans sa rénovation.

  • RENOVATION D’UN BJ43 : POURQUOI J’AI DECIDE DE LE DEMONTER ENTIEREMENT

Sécurité et anticipation
Plusieurs amis connaisseurs m’ont affirmé qu’ils partiraient sans problème en Afrique en l’état, qu’ils le répareraient au fur et a mesure des pannes. En précisant qu’avec ce type de voiture, il vaut mieux tomber en panne là-bas qu’ici.
Malgré leurs conseils, je préfère remettre tout en état aujourd’hui plutôt que d’attendre le moment où j’en aurai le plus besoin.

Autonomie et intérêt technique
Bien que très porté sur la technique et les technologie, je ne suis pas calé en mécanique-auto. Ce sera pour moi l’occasion de m’y mettre et de maitriser parfaitement mon véhicule.
J’aurai ainsi acquis de nouvelles connaissances et gagné mon autonomie en terme de réparation automobile.

  • BJ43 : LA VIDEO

Il n’est pas si pourri que ça. Voilà dans quel état il est aujourd’hui.


La prochaine étape sera le démontage.

>> Les autres articles et vidéos sur mon BJ43
- Etape 3 : le traitement du châssis, en vidéo
- Etape 2 : démontage de la caisse du bj 43
- Etape 1 : première étape du démontage de mon Toyota BJ43
Land Cruiser BJ43, avant de commencer.

Devenez membre pour accéder à tout le contenu