Êtes-vous un zombi ?

bouton-checklist-survivaliste

les zombies et les survivalistesETES-VOUS UN ZOMBI ?
Les zombies existent.
Ils sont partout.
J’en rencontre tous les jours. Et à moins que vous ne restiez enfermé chez vous, je suis sûr que vous aussi vous en rencontrez tous les jours. Le pentagone a prévu des plans en cas d’invasion zombie, des professionnels de la survie organisent des bootcamps pour préparer les citoyens à une attaque de zombies. Et l’on trouve tout un tas de kits et de matériels de lutte contre les zombies.
Et vous, êtes-vous prêt à faire face à une attaque de zombies ?
Etes-vous sûr de reconnaitre un zombi si vous en voyez un ?
Avez-vous des zombies dans votre entourage ?
Ou pire encore… êtes-vous un zombi ? En détails sur La Terre des Survivalistes.

  • Qu’est-ce qu’un zombi ?

Un zombi est un mort vivant dont le corps est en état de décomposition mais qui a retrouvé la capacité de bouger et de se déplacer.
Il est dépourvu de volonté et d’intelligence.


Survivre en territoire zombi, à lire !
  • L’origine du zombi

Le zombi trouve son origine dans la tradition vaudou.
Selon la tradition, il s’agit de personnes décédées ramenées à la vie par magie pour servir d’esclave à leur créateur, c’est-à-dire le sorcier qui les a réanimés.
Selon la tradition, leur corps retrouve la possibilité de se lever, de bouger et d’accomplir des taches simples. Mais il reste mort et le processus de décomposition continue.
Selon les ethnologues aussi, les zombies seraient d’origine vaudou mais l’explication est différente. Les zombies seraient des personnes qui auraient été droguées avec des substances capables de ralentir les signaux vitaux jusqu’à les rendre indétectables. Voire même de les arrêter pendant plusieurs heures.
Etant considérée comme morte, la personne serait enterrée et se réveillerait ensevelie ou serait déterrée de manière rituelle. Le cerveau de la victime peut être atteint lors du processus ce qui implique une absence de volonté. Une sorte de lobotomie en fait.
Le corps souillé par son séjour sous terre a certainement inspiré le coté pourriture.

  • La rage et les zombies

En dehors de la tradition vaudou, on trouve un autre phénomène qui a inspiré le cinéma. Mais qui pour autant n’a jamais été considéré comme des zombies.
Ce sont les enragés.
Les personnes atteintes par la rage subissent dès apparitions des symptômes des lésions irréversibles du cerveau. Le virus détruit leur cerveau et les poussent à mordre et à baver pour transmettre la maladie avant de tuer son hôte.

  • Le cinéma et les zombies

La littérature, le cinéma, les séries télé se sont inspirés de ces deux phénomènes pour créer leurs monstres mort-vivants. Ils ont repris la tradition des mort-vivants en état de décomposition et l’irrésistible besoin de mordre des enragés.

Evidemment quand l’armée Américaine met en place des stratégies contre les zombies, ou quand les moniteurs de survie enseignent comment survivre à une attaque zombies, il ne s’agit ni de mort ressuscité ni d’enragé. Dans les deux cas, on utilise le mot zombi pour représenter un ennemi que l’on ne veut pas nommer.


Couteau Zombie dead
  • Les vrais zombies

Les vrais zombies sont les personnes que vous croisez tous les jours en vous rendant sur votre lieu de travail ou en allant faire vos courses. Pure produit de la société de consommation leur seule fonction est de consommer. La télévision leur explique comment gérer leur vie, comment penser et surtout comment consommer.
Ils ne croient pas aux zombies.
Mais ils croient que les survivalistes y croient. Et ils se croient suffisamment intelligents pour prendre les survivalistes pour des imbéciles.
Boulot, Métro, Dodo, Télé et IPhone, la capacité de jugement ou d’initiative a depuis longtemps disparu. Leur cerveau est complètement dépourvu de volonté. Et le simple fait d’imaginer prendre une décision leur donne le vertige.
Il ne leur reste que la certitude que ce qu’ils ont de mieux à faire c’est de continuer à se laver le cerveau quotidiennement pour éviter toute incrustation d’idée.

  • Les faux zombies

Les faux zombies sont complétements différents.
C’est un ennemi sournois et organisé.
Il y en a plusieurs sortes.
Mais ils ont en commun d’être suffisamment infiltrés pour que le simple fait de les nommer vous attirent des problèmes. L’armée Américaine, les grandes écoles de survie, le cinéma préfèrent désigner un ennemi symbolique ou imaginaire. Chacun d’entre nous, chaque pays a ses zombies.
Une grande partie de notre préparation a pour objectif de nous préparer pour le jour où ces zombies-là auront atteint leur objectif.
Et qui sait, peut-être sommes-nous aussi le zombie de quelqu’un ?


Devenez membre pour accéder à tout le contenu