Une baraque de chantier, un exemple de récupération

bouton-checklist-survivaliste

survivalisme récupérationUNE BARAQUE DE CHANTIER, UN EXEMPLE DE RECUPERATION
Récupérer, recycler, transformer, réutiliser.
Le survivalisme ne se résume pas à acheter au prix fort du matériel technique que l’on utilisera jamais. La récupération et l’achat à bon compte font partie du survivalisme.
Les limites seront l’espace de stockage et la capacité de manutention et de transport dont vous disposez.
A ce titre le camion et la ferme sont bien sur plus survivalistes que la moto et l’appartement en centre ville même si celui-ci est équipé d’une porte blindée.
J’ai récemment récupéré une remorque ou baraque de chantier. Je ne cherchais pas particulièrement une baraque de chantier, mais un conteneur maritime à enterrer. (On en reparlera plus tard)
En questionnant ici et là, pour trouver un conteneur on m’a proposé cette remorque. Dans les conditions proposées, cela ne se refuse pas ;-). J’ai bien pensé à l’enterrer dans les bois mais la structure me parait trop légère.
Voici en vrac quelques idées que j’ai eu.

  • Une caravane discrète

Entièrement métallique, d’aspect plutôt délabrée, cette remorque est néanmoins suffisamment grande pour en faire une petite caravane qui pourrait être utile en cas d’exode ou pour faire un abri dans les bois.
Plus solide et moins séduisant qu’une caravane classique en fonction du contexte, elle pourrait être très utile.
récuparation d'un remorque de chantier

  • Un atelier mobile

Plus d’un métier traditionnel pourraient tirer profit d’un atelier de cette taille, transportable sur site avec un établit à demeure et l’ensemble des outils et fournitures facilement accessibles dans des rangements adaptés.

  • Une cabane de jardin

Aucun permis ni déclaration de travaux nécessaire, on peut l’installer en fixe au fond du jardin pour libérer de la place dans le garage ou y stocker des produits dangereux comme le carburant ou des produits chimiques comme les résines ou les acides.

  • Une cage de faraday

Pourquoi pas une cage de faraday géante. La caisse de la remorque est entièrement en métal. On pourrait y mettre à l’abri tous les équipements électroniques. A condition d’être informé à temps du danger imminent.

  • Une remorque tout simplement

Avec plus de 2 mètres sous plafond elle permet d’emporter bien plus de matériel que toutes les remorques pour voitures du marché.

  • Une remorque spécifique

Pourquoi ne pas l’adapter pour un besoin spécifique pour le transport de bétails ou de chevaux. Un professionnel qui ne disposerait que d’une voiture comme véhicule pourrait l’adapter pour la dédier au transport de panneaux de contreplaqué, plaque de plâtre, ou encore plaque de verre.

  • Une cache

On a vu que la structure est trop légère pour être enterrée. Elle peut néanmoins être « abandonnée » dans une combe et être recouverte de bois et de broussailles. Ainsi, devenue invisible, elle pourra servir de point de chute en cas de coup dur.

La liste pourrait être bien plus longue. Chaque personne sensibilisée à la notion de préparation trouvera facilement une bonne dizaine d’applications. Et ce raisonnement peut être appliqué à presque tout ce qui nous entoure.
Finalement elle a fini au fond du jardin. A peine mise en place, elle s’est retrouvée pleine. Du coup j’ai un peu plus de place pour travailler dans le garage et….. je pense à en récupérer une deuxième.


Devenez membre pour accéder à tout le contenu